Avril 2015  
 
Réforme des collèges : l’amitié franco-allemande mise en danger par le gouvernement français
 
-

Les eurodéputés français et allemands du Groupe PPE critiquent la réforme de l’enseignement de l’allemand en France.

Lundi 27 avril, à l’occasion d’une rencontre entre les eurodéputés allemands et français du Groupe PPE, les présidents des deux délégations, Alain Lamassoure (UMP, Île-de-France), Herbert Reul (CDU) et Angelika Niebler (CSU), ont déclaré :
"Le projet de la ministre socialiste de l’Education nationale, Madame Najat Vallaud-Belkacem, de supprimer les classes bilingues en France, représente un danger pour l’amitié franco-allemande".

"La réussite de la coopération entre l’Allemagne et la France se fonde en grande partie sur le fait que les jeunes, des deux côtés du Rhin, apprennent la langue de l’autre pays et ainsi - dans le cadre d’échanges scolaires, de séjours dans le cadre du programme Erasmus ou encore de jumelages entre leurs villes - nouent des amitiés personnelles qui contribuent grandement à la compréhension mutuelle entre nos deux pays".

"Le moteur de la construction européenne doit continuer à parler français et allemand. Il ne doit pas dépendre d’un mode d’emploi rédigé en anglais ! Nous appelons donc le gouvernement français à renoncer immédiatement à ce projet contre l’apprentissage de l’allemand" ont conclu Alain Lamassoure, Herbert Reul et Angelika Niebler.

> Lire l’intégralité du communiqué