Mai 2016  
 
Crise agricole : l’emploi en zones rurales est menacé
 
-

« Le monde agricole traverse aujourd’hui une crise sans précédent. Les campagnes se vident, les faillites d’exploitations se multiplient, les agriculteurs se désespèrent. Or, d’un emploi dans l’agriculture dépendent sept emplois induits » a déclaré, le 24 mai, Anne Sander (LR, Est), rapporteur pour le Groupe PPE sur l’avis de la commission Emploi du Parlement européen concernant le rôle de la PAC pour la création d’emplois dans les zones rurales.

« Je me félicite que la commission Emploi ait suivi mes recommandations. Tout d’abord, une Politique Agricole Commune ambitieuse avec une véritable vocation économique, qui permette aux agriculteurs de négocier des prix justes et d’investir dans la compétitivité de leurs exploitations » a expliqué la députée.

« Ensuite, des fonds européens qui permettent l’acquisition de nouvelles compétences par des formations pour les agriculteurs et de l’apprentissage pour les jeunes, afin d’améliorer leurs connaissances techniques et numériques et de les préparer aux évolutions du marché », a ajouté Anne Sander.

« Enfin, une politique européenne qui facilite l’investissement dans des infrastructures en zones rurales, en particulier dans le haut débit, afin de garantir leur attractivité et leur permettre de valoriser leurs atouts, » a-t-elle expliqué.

« Seule une agriculture forte, dynamique et innovante pourra maintenir et développer l’emploi dans les zones rurales. » a conclu Anne Sander.

> Lire le communiqué de presse sur le site internet de la délégation française du Groupe PPE