Mai 2016  
 
Traçabilité des produits de la pêche : les consommateurs européens doivent savoir ce qu’il y a dans leur assiette
 
-

« La résolution votée aujourd’hui est un signal clair envoyé à la Commission et aux consommateurs européens. Il faut davantage de transparence et de traçabilité dans l’étiquetage des produits de la pêche et de l’aquaculture vendus au détail et dans la restauration. Les consommateurs européens doivent savoir ce qu’il y a dans leur assiette ! » a déclaré Alain Cadec (LR, Ouest), Président de la commission de la Pêche, le 12 mai, à la suite du vote de la résolution exigeant une meilleure traçabilité des produits de la pêche.

« Les produits de la pêche et de l’aquaculture vendus sur le marché européen proviennent à plus de 70% des importations. Il est absolument nécessaire qu’ils respectent les mêmes standards de traçabilité que les produits européens. Nous demandons aujourd’hui à ce que l’étiquetage erroné, qu’il soit frauduleux ou non intentionnel, soit sanctionné. Des rapports d’ONG identifient des cas préoccupants d’étiquetage incorrect de poisson servi dans certains des restaurants, nous demandons à ce que les contrôles anti-fraude nationaux soient renforcés dans la restauration et la vente au détail ».

« Cela fait bientôt 7 ans que je réclame la création d’un label unique européen. Cela permettrait une plus grande lisibilité pour le consommateur qui se perd dans la multitude des labels privés. Un label unique européen serait une garantie de respect de standards environnementaux, sociaux et sanitaires élevés ».

« Enfin, grâce à l’adoption de mon projet pilote, je me félicite de la mise en place par la Commission d’une structure externe et indépendante qui sera en charge de vérifier les informations volontaires, comme la date de capture du poisson ou le contenu nutritionnel du produit. J’ai porté cette idée et cela permettra aux consommateurs de faire des choix informés quand ils achètent leurs produits » a conclu Alain Cadec.

> Lire le communiqué de presse sur le site internet de la délégation française du Groupe PPE