Juin 2017  
 
Les responsables européens doivent avoir le courage de la fermeté et la volonté de l’unité
 
-

Le 14 juin, Franck Proust (LR, Sud-ouest) est intervenu pendant le débat prioritaire en session plénière du Parlement européen sur la préparation du Conseil européen des 22 et 23 juin.

« Le message que nous devons envoyer aux chefs d’État et de gouvernement en amont du prochain Conseil européen doit être le suivant : le temps de la clarté est venu.

Les évènements politiques majeurs, du Brexit jusqu’à la sortie des États-Unis de l’accord de Paris avec la décision inconsciente de Donald Trump, offrent une opportunité unique pour être clairs avec ce que nous sommes et avec ce que nous défendons.

L’Europe change et son avenir se construit chaque jour dans notre travail sur des priorités :

- l’Europe sociale et juste, avec la révision de la directive sur le détachement des travailleurs, qui n’a d’ailleurs pas attendu le volontarisme récent de la France pour que des Députés européens se saisissent du dossier ;

- le renforcement de la zone économique et monétaire ;

- l’Europe de la défense ;

- la politique commerciale au service du juste échange et de la protection de nos intérêts économiques et de nos emplois.

Les responsables européens doivent avoir le courage de la fermeté et la volonté de l’unité. Fermeté avec la Turquie par exemple, qui doit enfin comprendre qu’aucune adhésion à notre union n’est envisageable.

Unité ensuite pour montrer aux États-Unis de Monsieur Trump ou à la Russie de
Monsieur Poutine que l’Europe est de retour pour construire un bloc protecteur de ses citoyens et fort sur la scène internationale.

Unité enfin pour que les 27 États membres soient soudés dans les négociations sur le Brexit, aux côté de la Commission et de Michel Barnier. Il faudra faire comprendre à Madame May, clairement affaiblie par les récentes élections au Royaume-Uni, que l’on ne peut gagner sur tous les tableaux et que l’appartenance ou la sortie de notre communauté de destins n’est, et ne sera jamais, un simple jeu ».

> Lire le communiqué de presse sur le site internet de la délégation française du Groupe PPE