Octobre 2017  
 
L’UE renforce son arsenal de lutte contre l’immigration illégale et le terrorisme
 
-

Le Parlement européen a autorisé, le 25 octobre, la création d’un nouvel instrument de lutte contre l’immigration illégale et le terrorisme : le système Entrée/Sortie.

Ce système enregistrera les données des ressortissants de pays tiers se rendant sur le territoire de l’Union européenne pour un court séjour, ainsi que les sorties et les refus d’entrée.

Rachida Dati (LR, Île-de-France) et Brice Hortefeux (LR, Auvergne-Centre-Limousin) se félicitent de ce renforcement absolument nécessaire des contrôles aux frontières extérieures. Ainsi la traçabilité de ressortissants de pays tiers qui entrent et sortent du territoire de l’Union européenne est garantie. Le système doit toutefois être encore amélioré pour prévenir de nouvelles attaques et démanteler les réseaux terroristes.

« Si nous voulons que le système entrée/sortie soit le plus performant possible, nous devons enregistrer les entrées et les sorties de tout le monde, citoyens européens et étrangers résidant en Europe inclus. Personne ne doit être exempté de contrôles stricts lors du franchissement de nos frontières extérieures, » ont estimé les députés européens.

« Cette évolution est nécessaire pour optimiser le plein potentiel de ce système, tout comme une meilleure interopérabilité des bases de données existantes. Cette traçabilité est indispensable pour combler les failles exploitées par les réseaux terroristes. »

> Lire le communiqué de presse sur le site internet de la délégation française du Groupe PPE