Mars 2018  
 
Politique régionale européenne : ne sacrifions pas l’Europe de la proximité
 
-

La commission du développement régional a adopté, le 27 mars, à une large majorité, le rapport de Marc Joulaud (LR, Ouest) sur la politique régionale européenne. Sur la base d’un document publié par la Commission européenne en octobre 2017, ce rapport qui sera maintenant discuté en séance plénière a vocation à incarner la position du Parlement européen sur l’avenir de la politique de cohésion, en amont des propositions législatives de la Commission attendues pour le mois de mai.

« Il s’agit d’un signal fort en faveur d’une politique de cohésion ambitieuse au service de toutes les régions européennes. La Commission européenne devra en tenir compte dans ses propositions pour la période après 2020 » a déclaré Marc Joulaud, à l’issue du vote.

Sur la base notamment d’une consultation menée auprès des bénéficiaires de fonds européens dans les Pays de la Loire, le rapport propose plusieurs mesures pour mieux adapter cette politique aux différentes réalités territoriales et pour simplifier l’accès aux fonds européens. « Les nombreux retours de terrain que j’ai reçus soulignent l’importance des fonds structurels qui incarnent l’Europe de la proximité, concrète et utile. Mais ils mettent aussi en évidence une complexité qui vire parfois à l’absurde » a précisé l’eurodéputé.

« Le rapport adopté aujourd’hui propose des solutions concrètes pour une politique plus simple, plus efficace et plus en phase avec les besoins de nos territoires. Car s’il est légitime que l’Union européenne s’adapte aux défis qui ont émergé ces dernières années, la politique de cohésion n’en est pas pour autant devenue obsolète du jour au lendemain. Au contraire, elle est plus que jamais nécessaire » a conclu Marc Joulaud.

> Lire le communiqué de presse sur le site internet de la délégation française du Groupe PPE