Avril 2018  
 
Monsieur Macron, vous serez bientôt "En Marge" !
 
-

Le 17 avril, Franck Proust (LR, Sud-ouest) est intervenu en session plénière du Parlement européen à Strasbourg pendant le débat sur le futur de l’Europe en présence du président français Emmanuel Macron.

« Monsieur le Président Tajani, Monsieur le Président de la République, au nom de la délégation française du Groupe du PPE, bienvenue et merci d’être là.

Merci également de lancer ici votre campagne électorale, car cet après-midi, à Épinal – belle image –, vous allez démarrer les consultations citoyennes et vous allez donc doter votre famille politique d’une formidable machine administrative.

La question dans les prochains mois n’est pas de savoir si nous sommes pour ou contre l’Europe. La véritable question, c’est quelle Europe voulons-nous ? Ce que souhaitent nos concitoyens, c’est plus de proximité.

Voici ma question, Monsieur le Président : comment allez-vous renforcer cette proximité sachant qu’en France, vous avez fait un bond en arrière de 20 ans en supprimant les circonscriptions régionales, que vous avez tenté d’imposer ici les listes transnationales, que vous avez également tenté, au Conseil, d’imposer la nomination du Président de la Commission en dehors de tout processus démocratique ?

Je comprends que vous essayiez, ici, d’avoir un ancrage sur le plan européen, mais j’ai vraiment l’impression que vous marchez un peu seul et, contrairement à votre majorité en France, la démocratie européenne se fait ici pour et par le consensus.

Par conséquent, Monsieur le Président, si vous persistez ainsi, je crains que le nom de votre nouvelle formation ici au Parlement ne soit pas « En Marche » mais « En Marge » : en marge des décisions et, surtout, en marge des résultats auxquels nous essayons, ici, de contribuer au quotidien pour nos concitoyens. »

> Retrouvez son intervention vidéo