Avril 2018  
 
Scandale sanitaire au Brésil : Il y a un vrai problème !
 
-

L’Union européenne s’apprête à supprimer 20 établissements brésiliens de la liste des entreprises autorisées à exporter de la viande vers les 28 pays membres, plus d’un an après l’éclatement du scandale de la viande de bœuf avariée.

Le 20 avril, Michel Dantin (LR, Sud-est), s’est exprimé à son retour d’une mission au Brésil au cours de laquelle il a pu évaluer si les récents scandales sanitaires sont le reflet de problèmes de corruption localisés ou relèvent d’une faiblesse systémique du système de contrôle brésilien.

« Le constat est sans appel : Il y a effectivement un vrai problème sanitaire au Brésil dans la production de viande de volaille et bovine, notamment du fait de la corruption généralisée des services et des laboratoires vétérinaires et de manière plus systémique sur les questions cruciales d’identification et de traçabilité. Néanmoins, il existe une volonté des autorités brésiliennes de dépasser ces problèmes. La vraie source d’inquiétude reste le potentiel de production brésilien qui peut mettre à mal l’agriculture en Europe et en France », a déclaré le député.

Alors qu’ Emmanuel Macron s’est engagé à ce qu’un accord entre l’UE et les pays du Mercosur n’entraîne aucune réduction des standards européens en termes de qualité, ce déplacement fut également un test pour vérifier la crédibilité de cette promesse.