Mai 2018  
 
Prédation sur les élevages : il est urgent d’adopter un plan loup européen
 
-

« En France, en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Autriche, en Pologne, en Roumanie, le bilan est le même partout en Europe : la réintroduction du loup depuis le début des années 1990 a des conséquences dramatiques sur l’élevage et la ruralité. Nous ne pouvons plus l’ignorer ! », a déclaré, le 15 mai, Michel Dantin (LR, Sud-est), en amont d’une conférence interparlementaire qu’il a organisé sur le thème de la prédation du loup sur les élevages.

« Cette conférence inédite a pour objectif de rassembler des parlementaires européens et nationaux, afin d’échanger sur la gestion du loup à travers les pays européens et les conséquences de la prédation. En présence du Commissaire européen à l’environnement Karmenu Vella, nous souhaitons identifier les réponses qui pourraient être apportées au niveau européen », a expliqué Michel Dantin.

« J’appelle à un Plan loup européen pour mettre en œuvre des moyens communs en faveur d’une meilleure protection de l’élevage et du pastoralisme en Europe. Ce plan doit permettre aux États d’adapter la gestion du loup en fonction de la spécificité de leurs territoires et d’offrir aux éleveurs de réels moyens de protection de leurs troupeaux », a conclu Michel Dantin.

> Lire le communiqué de presse sur le site internet de la délégation française du Groupe PPE