Juin 2018  
 
Enfin une vraie politique industrielle de défense européenne !
 
-

« Nous n’avons jamais avancé aussi rapidement sur la mise en place d’une politique industrielle de défense ! La proposition d’un Fonds européen de défense pour l’après
2020 donne une vraie perspective à l’Union européenne, c’est une excellente initiative » a réagi Françoise Grossetête (LR, Sud-est) suite à la publication, le 13 juin, par la Commission européenne d’une proposition pour le Fonds européen de défense 2021-2027.

La députée européenne a été nommée Rapporteur pour son groupe politique sur cette nouvelle proposition législative, après avoir été Rapporteur pour le volet « capacités » du Fonds européen de défense 2019/2020 qui devrait être adopté définitivement en juillet à Strasbourg.

Ce Fonds 2021-2027 de 13 milliards d’euros est réparti entre la recherche, 4.1 milliards, et le développement de capacités communes, 8,9 milliards, auxquels s’ajoute le co-financement des États membres sur le volet « capacités ».

« Cet argent communautaire doit financer des projets authentiquement européens pour renforcer notre autonomie stratégique. La sécurité de tous nos concitoyens doit être assurée car le contexte géopolitique reste instable. Cette approche communautaire pour l’industrie de défense est donc indispensable car tous les États de l’UE doivent participer à l’effort de défense » a-t-elle ajoutée.

« On est encore loin d’une planification de défense vraiment européenne mais ce
Fonds participe à la création d’une culture stratégique commune et suscite l’excellence et l’innovation partout en Europe » a conclu la députée européenne.

> Lire le communiqué de presse sur le site internet de la délégation française du Groupe PPE