Décembre 2018 - Janvier 2019  
 
L’accord entre l’UE et le Japon représente une opportunité pour nos acteurs économiques
 
-

Le 12 décembre, Franck Proust (LR, Sud-Ouest), a réagi à l’approbation par le Parlement européen de l’accord de partenariat économique UE-Japon et de l’accord de partenariat stratégique UE-Japon.

« J’ai approuvé ces rapports qui donnent l’aval du Parlement à l’accord de commerce conclu entre l’UE et le Japon. Ce traité permettra de supprimer progressivement les droits de douane japonais sur les produits agricoles provenant de l’UE. Plus de 200 IGP européennes seront désormais protégées au Japon. C’est donc une excellente nouvelle pour l’agriculture française.

Ce texte ne se fera pas au détriment des normes sociales ou environnementales, puisque l’accord contient des chapitres à ce sujet et qu’aucune partie ne pourra favoriser son attractivité pour les entreprises en abaissant ses standards. Le Parlement a été tenu au courant à chaque étape des négociations et peut aujourd’hui se prononcer en toute transparence. J’ai entendu beaucoup de critiques erronées sur ce texte : il ne s’agit pas de laisser libre cours au libéralisme le plus débridé mais justement de fixer des règles en matière de commerce. Plutôt que de libre-échange, je préfère donc parler de juste échange. »