Février 2019  
 
Plan de gestion de la pêche pour l’Atlantique et la Manche
 
-

Le 12 février, le Parlement européen a adopté par 525 voix pour, 132 contre et 19 abstentions, le rapport d’Alain Cadec sur le Plan pluriannuel pour les stocks halieutiques dans les eaux occidentales. Le texte fixe de nouvelles règles relatives aux possibilités de pêche et à la préservation des stocks et concerne les bateaux de pêche venant de Belgique, d’Allemagne, de France, d’Irlande, d’Espagne, du Portugal et du Royaume-Uni.

Alain Cadec (LR, Nord-Ouest) a déclaré à l’issue du vote : « Je me félicite que le Parlement européen ait approuvé le compromis négocié avec le Conseil sur le plan de gestion pluriannuel pour l’Atlantique et pour la Manche. Ce plan apportera une plus grande visibilité au secteur de la pêche et une meilleure gestion pour la ressource.

Notre plus grande victoire est certainement l’inclusion du bar dans les espèces cibles de ce plan. Nous aurons à présent des mesures de gestion programmées dans le long terme pour la pêche du bar. Nous en aurons fini avec les mesures d’urgence reconduites chaque année. L’objectif est que, dès 2020, la pêche du bar devienne une pêche ciblée et surtout durable.

De plus, j’ai réussi à obtenir que les mesures de gestion soient identiques au Nord et au Sud du 48ème parallèle. Ce plan reconnait la présence d’un seul et même stock de bar en Manche, en Bretagne Sud et dans le Golfe de Gascogne. Ceci est également valable pour la pêche récréative qui est désormais inscrite dans ce plan.

Ce plan revêt également une importance particulière dans le cadre du Brexit. En effet, les eaux britanniques sont directement concernées. Avec l’adoption de ce plan avant la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, ce dernier fera partie de l’acquis communautaire pendant la période de transition et posera les bases d’une coopération future avec le Royaume-Uni dans le domaine de la pêche. »