Avril 2019  
 
Pourquoi je ne participerai pas à l’audition de Greta Thunberg au Parlement européen
 
-

« À l’initiative du groupe des Verts, la nouvelle égérie écologiste est auditionnée ce mardi à Strasbourg. Je refuse pour ma part de servir de faire-valoir à cette grossière opération de communication » a annoncé le 16 avril la députée Françoise Grossetête (LR, Sud-est), membre de la commission de l’Environnement et de la santé au Parlement européen.

« Bien sûr il faut s’engager avec détermination face à l’urgence climatique. Ce Parlement a d’ailleurs plaidé pour une Europe neutre en carbone d’ici 2050. Mais c’est justement grâce à l’innovation et au progrès technologique que nous y arriverons. Je rejette avec fermeté le discours décliniste, catastrophiste, décroissant et anti-nucléaire tenu par Greta Thunberg » explique l’eurodéputée.

« Il est utile que notre jeunesse s’engage pour le climat. C’est un combat juste et nécessaire. Mais l’utopie ne fait pas une politique. Je regrette que les lobbys écologistes et altermondialistes manipulent ce débat pour donner l’impression que nous n’avons pas le choix. Greta Thunberg est malheureusement devenue le symbole de cette juste cause environnementale détournée à des fins politiques. C’est pourquoi je boycotterai son audition au Parlement européen. »